Apprendre au sujet de Jésus: Les idées clés des Evangiles — Leçon 10

Apprendre au sujet de Jésus: Les idées clés des Evangiles — Leçon 10

 

Le prix d’être disciple de Jésus

Dans cette leçon nous verrons les choses que Jésus a dites aux gens qui étaient presque prêts à être ses disciples, ou qui avaient juste commencé à le suivre. Le passage à lire est Luc 14:25-33.

25 De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna, et leur dit: 26 Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. 27 Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple. 28 Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s 'il a de quoi la terminer, 29 de peur qu 'après avoir posé les fondements, il ne puisse l'achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, 30 en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n 'a pu achever? 31 Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour examiner s 'il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l 'attaquer avec vingt mille? 32 S'il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix. 33 Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.

De grandes foules faisaient route avec Jésus, mais il savait que ce n’est pas tous parmi eux qui ont compris combien il exigeait vraiment d’eux. Peut-être certains pensaient qu’ils pourraient suivre Jésus juste parce que cela semble offrir un intéressant changement par rapport à leur routine, ou parce qu’ils trouveraient son enseignement intéressant.

La première chose qu’il leur a dit semblait être choquante : “Si vous voulez me suivre vous devez haïr vos membres de familles.” Est-ce que Jésus voulait dire que nous ne devons pas aimer nos parents ou que nous devons maltraiter nos membres de familles? Non. Dans le langage au temps de Jésus le mot “haïr” était souvent utilisé pour dire “aimer quelqu’un moins qu’une autre personne.” Pour un disciple de Jésus, l’amour de sa propre famille doit être en deuxième position.

1. Selon Jésus, qui est-ce qui son disciple doit aimer même plus que sa propre famille?



2. Si un disciple a à choisir entre faire ce que sa famille veut et faire ce que Jésus commande, qui doit-il obéir?



3. Si un disciple a à choisir entre faire ce que lui-même veut et faire ce que Jésus commande, qui doit-il obéir?



Jésus raconta alors deux paraboles. La première portait sur un homme qui voulait bâtir une tour, la deuxième portait sur un roi qui allait en guerre. Les deux paraboles traitent un même thème. Réfléchissez soigneusement, puis répondez aux questions suivantes.

4. Pourquoi est-il important pour une personne qui veut bâtir une tour d’estimer soigneusement combien cela coûtera?



5. Pourquoi est-il important pour une personne de considérer ce que le fait d’être disciple de Jésus lui coûtera avant de décider de le suivre?



6. Pourquoi un roi doit-il considérer la force de son ennemi avant de décider de faire une guerre?



7. Pourquoi une personne qui veut être disciple de Jésus avant doit-elle d’abord considérer quelle sera la force de l’opposition?



8. Etre disciple de Jésus, que pensez-vous que cela vous coûtera?






Allez à la Leçon 11